Valorisation des intrants

Epandage sur céréales à paille

Moins d'engrais, moins d'herbicides...

Le FSOV encourage les programmes de recherche susceptibles d'aboutir à une baisse de l'utilisation des intrants, en particulier des produits de fertilisation et des herbicides, dans un souci de maintien voire d'amélioration des rendements.

Un bénéfice environnemental

D'un point de vue environnemental, la baisse des quantités de produits de fertilisation et d'herbicides utilisées offre un double bénéfice.

En effet, elle permet de limiter les ressources nécessaires à leur production, en terme de matières premières comme en terme d'énergie. De plus, elle limite la présence de résidus éventuels.

Tout cela est synonyme d'économies pour l'agriculteur. Mais pour que son revenu n'en soit pas affecté (à prix constants) il est nécessaire que les performances des variétés en terme de rendement soient au rendez-vous.

Valorisation des éléments nutritifs

L'azote est un élément indispensable au développement des plantes, mais d'autres éléments peuvent influer significativement sur les rendements et ou sur  la qualité des grains. Les pistes explorées aujourd'hui :

  • Une meilleure efficacité d'absorption de l’azote ainsi qu’une utilisation optimale de l’azote absorbé pour l’élaboration du rendement en amidon et en protéines.
  • Une meilleure mobilisation d’oligoéléments tels que le zinc, le fer ou le manganèse.

Rechercher des programmes

Insecticides & fongicides ?

Pour en savoir plus sur les actions du FSOV en faveur de la diminution des produits de lutte contre les maladies et les ravageurs...
...cliquez ici !